NEWS

Dans cette rubrique vous trouverez diverses articles en lien avec l'actualité du cyclisme, des produits asiatiques, des nouveautés, des choses à éviter, des rumeurs, des ratés, bref tout ce qui se rapporte au marché chinois et en général.

Chute du commerce cycliste...

28/11/2023

Chute du commerce cycliste...

Petite réflexion sur la période de crise qu'est entrain de subir le marché du cycle.

C'est bien fait ! Ils ont ce qu'ils méritent ! Vu le prix des vélos ils se sont assez goinfrés ces dernières années !!!

Voila ce que l'on peut lire régulièrement sur les forums ou dans les parties commentaires de certains journalistes cyclistes ou Youtubeurs lorsqu'un article sur la chute du marché cycliste est publié ! Car oui le commerce du cycle est en plein ralentissement depuis début 2023 et les dégâts sont considérables. Le Covid a complètement changé le commerce cycliste mais également le commerce en général.

Pendant le confinement tout s'est accéléré, les gens ont retrouvés du temps libre et s'ennuyaient chez eux, avaient besoin de prendre l'air, de s'occuper, avaient le temps de faire leurs courses chez les différents producteurs et de privilégier les circuits courts, le boucher, le fromager, le sans emballage... De nombreux commerces en tout genre ce sont créés dans l'alimentaire notamment.

Puis ce sont les commerces du sport qui ont profités de la dynamique, des magasins de running, de vélos spécialisés (cargo ou autre car nous avions le temps d'allez faire nos courses en vélos...) de vélos reconditionnés, de vélos électriques... Bref de nombreux commerces ont vus le jour et ont tenus le coup "grâce" à l'effet Covid et confinement.

Un effet tellement puissant que déjà certains ont dû mettre la clé sous la porte par manque de tout ! Manque de stock pour les petits magasins qui devaient passer leurs journées à dire non aux clients qui souhaitaient acheter un vélo a n'importe quel prix, manque de pièces également pour ces mêmes magasins qui devaient également dire non pour les entretiens de vélos car plus aucune pièces n'étaient disponibles chez les fournisseurs... Il était monnaie courante pour nous par exemple de commander des pièces dans l'Europe entière afin de constituer un groupe complet, un levier au Portugal, un dérailleur en Allemagne, un étrier en Slovénie... Tous ceux qui fonctionnaient uniquement en passant par les revendeurs habituels pouvaient se voir annoncés des délais de 20 mois sur certaines pièces...

Un magasin de cycle qui ne peut ni vendre ni réparer ne peut pas espérer survivre longtemps.

 

Puis le Covid est parti, tout le monde est retourné au travail a plein temps, donc retour des achats groupés dans les grandes surfaces pour gagner du temps, plus beaucoup de temps non plus pour courir ou même se déplacer en vélo, en gros retour a la vie d'avant. Et ce retour a la vie d'avant a emmené avec lui ces nombreux commerces cités plus haut qui auront malheureusement connus une durée de vie éphémère, quelques mois voir quelques années tout au plus car se voyant complètement désertés au profit des grandes surfaces au reins bien solides qui elles auront gagnées pendant le confinement et toujours après...

 

Pour le cycle il y a un facteur à bien prendre en compte pour comprendre la situation. Le prix du matériel. Entre surstocker des baskets de running a 150e ou surstocker des vélos a 8000e (qui deviendront pendant les confinements des vélos a 10 000e) la balance penche très fortement d'un côté. Et à ce niveau il y a une responsabilité partagée. Partagé car de nombreux commerces ont passés d'énormes commandes afin de ne plus dire NON aux clients à longueur de journée, situation je peux vous dire très frustrante quand elle se répète pendant des mois. Partagée également car certains fournisseurs poussaient a la sur-commande (certains fournisseurs a l'époque pouvaient demandés de multiplier les minimum de commandes par 3 ou plus  sous peine de ne jamais être livré...).

Le problème c'est que ces sur-commandes sont arrivées beaucoup trop tard (j'ai pu voir dans certains magasins des vélos arriver en Mars 2023 toujours équipés en Shimano DI2 11V au même prix que les nouveaux modèles en 12V ou des modèles par dizaine a la même taille...).

Les magasins qui ont refusés ou retarder les livraisons par manque de trésorerie ont également fais engorger les entrepôts des fournisseurs qui se sont retrouvés sans place pour stocker tous ces vélos en attente de livraison et ont dus parfois construire de nouveaux entrepôts ou agrandir les actuels avec forcément les investissements qui vont avec.  Shimano fait partie des rares à ne pas avoir voulu augmenter les cadences de production en construisant de nouvelles usines, ils doivent s'en féliciter aujourd'hui...

 

L'exemple le plus parlant aujourd'hui est la chute de Probikeshop. J'ai failli tomber de ma chaise lorsque j'ai lu qu'ils étaient en redressement judiciaire. Une entreprise leader depuis des années dans son domaine dans une tel difficulté après une période si faste pour le vélo paraît invraisemblable. Et pourtant. La situation de Probikeshop est particulière puisque c'est a la suite de la chute de son propriétaire InternetStore gmbh (qui était côté en bourse) et de la délocalisation de ces entrepôts en Allemagne que l'entreprise s'est retrouvée en grosse difficulté... Mais c'est un vrai effet domino qui s’enchaîne et qui continue encore aujourd'hui puisque sa filière de vente de vélos d'occasions entre particulier Biked vient de stopper le service de livraison et demande aux potentiels clients de privilégier les remises et paiements en main propre via un communiqué sur la page d’accueil...

 

Ou va s’arrêter cette hémorragie ?  Personne ne le sait. Pour l'instant d'autres grosses entreprises comme Matériel-Vélo, Alltricks ou Bike24 entre autres ont l'air de tenir le coup mais tout peut allez très vite. HLC Bike Company, qui est le plus important grossiste des USA est en extrême difficulté et à du réduire son personnel et ses investissements a hauteur de 50%...

 

Ce billet n'a pas pour but de trouver des responsables a la situation actuelle mais plutôt de bien faire comprendre a tout le monde que personne ne sort gagnant de ce genre de difficulté...

 

Il est toujours possible de débattre pendant des heures du prix des vélos mais actuellement ce n'est pas le commerce du haut de gamme qui souffre le plus, bien au contraire...

 

Et vous qu'en pensez vous et comment vivez vous la situation ?